Bloavezh mat d’an holl !

Bloavezh mat d’an holl, comme on dit par chez moi ! Minuit est passé, 2015 est là et je vous souhaite une belle et heureuse année !

Bloavezh mat 2015

Je me permets de mettre ici la carte de vœux de ma compagnie de spectacle : j’ai réalisé l’illustration et elle se prête tout aussi bien à mon propre univers !

L’année dernière, à la même époque, celle où on prend toutes ces belles résolutions, j’avais décidé de consacrer une partie conséquente de mon temps et de mon énergie à l’écriture pour les douze mois à suivre et de voir… Aujourd’hui, le bilan me remplit de joie ! Neuf publications de nouvelles, dont trois à contrat d’éditeur et deux sur support papier ! Parmi elles Éradication, la nouvelle qui a gagné le Quatrième Tournoi des Nouvellistes de Nouveau Monde… Et en bonus, un roman dont le point final a été posé il y a un petit mois et qui attend sagement d’être corrigé…

Du coup, les projets pour 2015 sont la suite logique de 2014… Ecrire, encore et encore et toujours plus ! L’année commence d’ailleurs joliment avec ma première Microphéméride, qui se trouve en très chouette compagnie !

Encore une fois, une belle année à vous ! Il est temps d’allumer les rêves de 2015 et de commencer à leur donner de la matière ! 🙂

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Ménage d’hiver !

nouvelle Yule

Au Japon, c’est à l’occasion du Nouvel An qu’on dépoussière les coins et les recoins et qu’on range la maison de fond en comble. C’est sur ce même principe que j’offre un petit coup de neuf à mon blog ! Moins de textes dans tous les sens, moins de catégories et de sous-catégories… Pour le moment ! Ce qui compte, c’est d’être prête à repartir de plus belle en 2015 !

Quelques nouvelles au passage : le premier jet de Dans une bulle est terminé (je peux donc dire que j’ai fini d’écrire mon premier roman !), je rejoins l’équipe des Microphémérides pour l’année 2015 et j’ai un très gros projet en cours avec ma compagnie de spectacle qui me demandera de donner le meilleur de ma plume.

Aussi, la nouvelle contant les aventures de Pavel Erkum et la résolution de l’enquête « Un vieux gobelin imprudent… » proposée par la Compagnie Dro Lig est en ligne sur cette page !

Enfin, j’abandonne partiellement le pseudonyme de Kirkima Latross (ma petite lutine ne vit que trop bien d’elle-même) pour afficher plus clairement mon propre nom ! Du même coup, je m’offre un tout nouveau nom de domaine : www.tiphainelevillain.bzh !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Fin de saison… !

Voilà un bon moment que je n’avais pas donné de nouvelles ! L’été a été bien rempli du côté professionnel et cela fait seulement deux petites semaines que je suis revenue plus ou moins définitivement à la maison (le boulot reprend de plus belle dès ce week-end !). En vrac : un nouveau site internet, le festival d’arts de rue d’Aurillac, le festival de musique du Roi Arthur, plusieurs fêtes médiévales, le festival de jeux de Parthenay, le jeu grandeur nature Kandorya (avec création de deux personnages), … Quand je vous dis que c’était chargé !

10644818_1472005636394663_3193483461351868720_n

Du coup, presque pas de temps pour écrire (ou en tout cas, pas de conditions vraiment bonnes). Les Chroniques de Glück ont néanmoins avancé un peu, le projet continue de mûrir dans ma tête… J’ai raté les appels à textes que j’avais retenu… Et j’ai pris un retard de 50 jours dans mes drabbles quotidiens !

Néanmoins, ça m’a permis de prendre un sacré recul concernant mes divers projets. Certains sont mis de côté, ils ne sont pas encore assez mûrs (et mon écriture non plus) pour leur rendre justice correctement. Du coup, un autre est remonté sur le dessus de la pile : les Aventures de Jehim. Pour ceux qui se souviennent de mon gobelin explorateur et de ses compagnes de route (Pirma la fée et Naltya la souris), je suis actuellement en train de retravailler leurs aventures pour pouvoir les proposer à un éditeur de littérature jeunesse. Voilà pour le projet n°2 du moment.

Le projet n°1 est la reprise plus en profondeur d’une nouvelle que je n’ai pas eu le temps de finir pour un appel à textes de cet été. Résultat, elle se transforme en roman court ! J’ai commencé la réécriture il y a une petite semaine, ça avance tranquillement et je ne me presse pas : je compte bien finir le premier jet à l’occasion du NaNoWriMo de toute façon ! Voilà pour le projet n°1 !

Je suis aussi en train de tout doucement reprendre les carnets d’exploration de Kirkima Latross ! Après tout, c’était le but premier de ce blog. C’est encore en chantier, il n’y aura pas forcément de nouveauté tout de suite, tout de suite, mais ça arrive, lentement mais sûrement.

bannière événement FB cabinet erkum

Et enfin, dernière grosse nouvelle : les Enquêtes du Cabinet Erkum sont lancées ! Il s’agit d’un projet d’animation avec ma compagnie de spectacle basé sur l’univers de Pavel Erkum et Bellwade. La première enquête se tiendra au Salon Fantastique à Paris, et pour plus de renseignements, c’est par là : www.cabinet-erkum.fr . C’est notamment ce qui me prend le plus de temps en ce moment, il y a pas mal de choses à rédiger pour l’occasion ! 🙂 Là aussi, ça travaille dur en arrière-plan dans mon esprit…

Et en fait, ce n’était pas la dernière grosse nouvelle. La dernière grosse nouvelle, c’est qu’une nouvelle (justement) mettant en scène Pavel Erkum (justement bis) a été retenue et éditée dans le recueil Super-Héros d’Elenya Editions. Je l’ai reçu hier et sincèrement, j’ai eu du mal à arrêter d’observer l’illustration de ma nouvelle d’un air niais ! 🙂 Mais c’est grâce à cela que je me suis décidée à lancer les Enquêtes du Cabinet Erkum. J’espère que ce n’est que le début des aventures pour mon petit Pavel !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Parouzille

Parouzille - Créatures Fantastiques

Nous sommes en route pour les Récifs du Ciel. Le désert s’étend à perte de vue tout autour de nous, mais le plus dur est dans notre dos. D’ici quelques jours, nous devrions parvenir à sortir de cette étendue de rocailles.

Aujourd’hui, nous avons trouvé abri à l’ombre d’énormes rochers, et nous avons découvert que de l’herbe poussait là. Rien qu’un peu, mais suffisamment pour qu’on se réjouisse. Un peu de couleur vivante dans ce monde poussiéreux et ocre, c’était ce que nous attentions tous depuis des jours.

C’est aussi à cet endroit que j’ai aperçu pour la première fois de ma vie ce que les lutins des roches appellent une Parouzille. Il s’agit d’une toute petite souris au pelage gris rayé. D’après Erdywn, le gobelin qui nous accompagne, il y en a quelques-unes dans son immense bibliothèque et elles sont un vrai calvaire.

Renseignements pris auprès de mon compagnon gobelin et de Jykh, le lutin des roches qui nous accompagne, les Parouzilles rafolent particulièrement des récits d’amour, alors qu’elles détestent les récits scientifiques. Erdwyn affirme d’ailleurs que c’est le meilleur moyen de protéger les différents rayons de sa chère bibliothèque : en semant des essais scientifiques au milieu de toutes les étagères.

Pendant que les autres dormaient, j’ai essayé d’approcher celle que j’avais vu en lui raconter une vieille légende lutine, pleine de bons sentiments et d’affection, mais elle s’est contentée de m’observer de loin, tapie sous un rocher. Il m’a fallu un moment pour comprendre ce qu’avaient réellement voulu dire mes compagnons. L’étrange animal raffole des récits d’amour. Au sens propre.

Après être retourné au camp pour déchirer une feuille vierge de mes carnets, je suis allée me percher sur un rocher non loin, et j’ai écris une histoire d’amour lutine en la récitant à voix haute. Je crois que j’aurais presque pu voir la Parouzille saliver alors qu’elle approchait lentement, tout doucement, avec précaution. Finalement, elle a saisi du bout des dents la feuille que je lui tendais, et j’ai pu rapidement frôler sa petite tête avant qu’elle s’en aille déguster son repas plus loin. Sa fourrure est toute douce. Mais je me demande ce qu’elle mange d’ordinaire, perdue dans ce désert. Je flaire comme un étrange mystère, caché dans les profondeurs du sol.

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Ohom Ohom

Ohom Ohom - créatures fantastiques

Je voyage actuellement pour me rendre tout au nord du Grand Nord, et au-delà si c’est possible. Nous avons commencé à porter notre deuxième épaisseur de fourrure d’écureuil depuis deux jours pour pouvoir lutter contre le froid. Malgré cela Cyrclédie, la fée qui nous accompagne depuis le port de Natsouk, a toujours cette goutte congelée sur le bout du nez, même si l’ensemble de l’expédition fait toujours mine de ne pas s’en rendre compte.

Nous sommes encore au pied des Montagnes Blanches, il y a donc encore des arbres, des rochers, des grottes même parfois. C’est non loin de l’une de ces grottes que j’ai aperçu les deux oiseaux que j’ai reproduit de mon mieux avec mes doigts congelés. D’après mes observations, il s’agissait d’un couple, et le mâle serait celui avec le plumage « annelé ». J’aurais aimé rester à les observer plus longuement, mais Cyrclédie a fait sonner la cloche de rappel au campement. D’après les piaillements que j’ai pu entendre, je pense que leur nid n’était pas loin.

Le bec du mâle était d’un jaune plus prononcé et plus vif que celui de la femelle. Peut-être que cela signifie ou reflète quelque chose, leur état de santé peut-être. Il faudrait que j’ai la possibilité d’en rencontrer d’autres pour pouvoir pousser plus en avant mes observations. Sur le trajet du retour j’espère, car pour le moment il faut continuer d’avancer, une journée de retard pourrait mettre en péril la totalité de l’expédition.

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Quelques nouvelles du front…

Le mois de juin touche à sa fin, celui de juillet arrive à bien trop grands pas, l’heure est venue de faire un petit bilan !

On a frôlé la crise ce mois-ci avec quelques retours négatifs d’appel à textes (dont un sans même avoir été prévenue… c’est encore plus démoralisant), mais finalement, tout se termine sur une bonne nouvelle : L’Avaleur de Nuages a été sélectionnée pour figurer dans le recueil Steampunk d’Elenya Editions à l’occasion du Salon Fantastique qui se tiendra à Paris le premier week-end de novembre (sauf erreur de ma part). C’était ma première tentative de texte Steampunk, je suis donc particulièrement heureuse de la voir retenue ainsi ! Et une fois encore, les lutins sont au pouvoir (on ne se refait pas) !

En ce qui concerne les autres appels à texte, il y en a à présent trois qui attendent une réponse, dont un où mon petit détective lutin Pavel Erkum est mis en scène ! Je n’ose pas trop croire que cette nouvelle sera retenue, cependant, si elle l’est, j’espère que ça ne sera que le début de la gloire pour ce personnage auquel je compte bien faire vivre de nombreuses autres aventures !

Programme AT du mois de juillet ? Plutôt léger, le mois d’août sera bien plus chargé, et je vais sans doute encore devoir faire des choix, puisque ma pleine saison va commencer la semaine prochaine ! Nous verrons bien si je tiens le rythme quand mon activité professionnelle est intense !

Autre chose au programme ? Oui ! Et pas n’importe quoi (ne dites pas que je change souvent d’avis, je le sais). J’ai perdu le compte de numérotation de mes projets, mais dans tous les cas, j’ai finalement décidé de me consacrer à celui-ci : Les Chroniques de Glück.

Royaume de Glück

Mais qu’est-ce donc que ceci ? Et bien, le Royaume de Glück est mis en scène dans l’un des spectacles que nous proposons dans notre compagnie. Des champions lutins choisis par le roi en personne voyagent dans le monde des Grandes Gens à la recherche de nouveaux champions dignes de participer aux prochaines Inter-mondiales Magiques.

A cette occasion, j’ai créé plusieurs choses pour venir étoffer le background de ce spectacle : une « mythologie » expliquant l’origine des jeu, une Histoire exposant les relations du royaume avec ses voisins et les autres peuples magiques, et une Gazette des Jeux (alimentée plus ou moins régulièrement) rapportant les dernières nouvelles du royaume.

Les Chroniques de Glück seront un peu comme le texte fondateur du royaume. A l’origine, un roi et ses trois fils. Leur royaume n’a même pas encore de nom tant il est de peu d’importance. Les Chroniques relateront les aventures et les hauts faits de ces trois princes et la façon dont le petit royaume est devenu le très célèbre Royaume de Glück.

J’en suis encore à la phase de conception. J’aimerais réussir à produire un peu plus qu’un conte, et je dois avouer que je ne lâche plus mon dictionnaire des symboles depuis quelques jours. L’histoire de l’aîné est en train de prendre joliment forme, et je ne vais pas tarder à me lancer dans sa rédaction.

Ce qui m’amène au dernier point de ce billet : le camp NaNoWriMo de juillet !

533424CampNaNo2014

Parce que nom d’un troll ! j’ai dû abandonner celui d’avril, mais je compte bien réussir celui de juillet (avec un objectif moindre, parce que quand même, juillet, c’est le plus gros mois de l’année en terme de travail).

Dans l’idéal, j’aimerais que tout soit prêt et imprimé en un exemplaire au moins pour le salon professionnel auquel nous participons chaque année en novembre. Avec un peu de chance et beaucoup, beaucoup, beaucoup de travail, qui sait ? Ça sera peut-être possible…

En attendant, je vais déjà commencer par rattraper mon retard de drabbles cette semaine… On approche doucement des 200, il s’agirait d’être à jour quand ce moment viendra !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Quand le temps manque…

IMG_1707
Panthère de l’amour – Zoo de Pont-Scorff

Peu de mouvement ces derniers temps par ici, et pour cause, je viens d’entrer dans la période de l’année la plus intensive côté boulot, et du coup, je n’arrive plus à trouver autant de temps pour écrire. Ce n’est pas si grave, je me rattraperai cet hiver, et je me suis déjà bien fait plaisir l’hiver dernier !

En attendant, malgré le regard que j’accumule sans réussir à le rattraper du côté de mes drabbles quotidiens, j’ai quand même réussi à répondre à deux appels à texte (et même si mes nouvelles ne sont pas retenues, je suis plutôt fière de moi), et j’ai pu avancer sur mes projets personnels, en tout cas sur des plans autres que purement scriptural !

Pour juin, j’ai une nouvelle fois une petite liste d’AT auxquels j’espère pouvoir répondre, j’ai une nouvelle à corriger pour peut-être l’envoyer à la sélection pour le Cinquième Tournoi des Nouvellistes (et, après tout, qui sait ? Elle sera peut-être sélectionnée aussi !). Elle a déjà été refusée deux fois sur des AT, mais je ne l’ai jamais vraiment modifiée depuis que je l’ai écrite il y a plus d’un an. Ça sera donc également un petit défi personnel pour voir si ce que j’ai appris me permettra de la réécrire suffisamment bien !

Du coup, la newsletter a elle aussi souffert de mon manque de temps, aux quelques inscrits donc : toutes mes excuses et un peu de patience, le projet continue de mûrir dans mon esprit !

En attendant plus de mouvements ou de nouvelles, je vous souhaite un beau mois de juin !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Joli mois de Mai

Avril est passé, Mai commence et apporte avec lui son petit lot de nouvelles !

Sans trop m’étendre car j’ai un chapitre sur le feu qui m’attend, je peux dire que le mois d’avril aura été riche en rebondissements et en émotions !

Tout d’abord, ma nouvelle Éradication est finalement sortie grande vainqueur du Quatrième Tournoi des Nouvellistes organisé sur le blog de Nouveau Monde ! Elle sera donc publié sur les trois blogs de l’organisateur du tournoi, mais en plus, paraîtra dans un hors-série du webzine Nouveau Monde parmi toutes les nouvelles participantes. Affaire à suivre, je vous tiendrai informés sans faute !

Ensuite, j’avais annoncé que j’étais obligée d’abandonner les deux camps d’écriture auxquels je participais, faute de temps. Le fait est que grâce à une soudaine poussée d’inspiration, j’ai réussi à finir le camp Fleur d’Encre de l’Allée des Conteurs ! Et au passage, mon projet n°2 décolle pour de bon, je pense avoir fini le premier jet d’ici fin juin ! Il pourra reposer pendant tout l’été, et j’attaquerai le deuxième jet probablement à l’occasion du NaNoWriMo. Ce qui me laissera du temps pour me consacrer à mon projet n°3 qui a peut-être (peut-être !) trouvé un éditeur grâce au peu de visibilité que j’ai gagné grâce au Tournoi des Nouvellistes. Affaire à suivre également ! (Au passage : j’ai peut-être trouvé un illustrateur pour mon projet n°4 !)

Voilà pour les dernières nouvelles ! Pour rappel, j’ai mis en place une newsletter que je pense mensualiser où il y aura les liens vers mes diverses publications et quelques autres petites choses parfois ! 🙂

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Séries de textes & Newsletter

Bonjour tout le monde !

Alors que la demi-finale se transforme en une lutte acharnée pour les votes du public, je suis contente de pouvoir dire que j’ai terminé ma série de textes sur Pavel Erkum, mon détective lutin ! Il y a 15 textes en tout, de longueurs variables, correspondant à 15 défis relevés sur l’Allée des Conteurs, et cela m’a permis de créer l’univers et l’entourage de ce petit lutin qui me tient à cœur autant que mon exploratrice Kirkima Latross !

Dans la foulée, j’enchaîne donc sur une série de 15 textes que j’ai intitulée « Chroniques de Bellwade », Bellwade étant la cité cosmopolite du monde magique où vit Pavel. J’espère que cette série me permettra de développer encore un peu plus cet univers qui est de toute façon sans limite !

Parallèlement à cela, je pense arrêter là la série de textes sur L’Empire des Neufs que j’ai réalisée au cours des dernières semaines grâce aux ateliers d’écriture Des mots, une histoire et Les plumes. Je risque de manquer de temps pour cela maintenant que j’entre dans ma saison pleine côté boulot, et aussi, le projet a suffisamment mûri dans ma tête pour que je commence à le structurer un peu mieux. Je pense proposer d’ici quelques mois les chapitres sur ce blog en parution plus ou moins régulière !

Et enfin, après avoir abandonné le camp NaNo faute de temps, j’en suis réduite à abandonner également le camp Fleur d’Encre avec une moitié d’objectif atteinte seulement. La faute à pas de chance, manque de temps et désorganisation ! Ce n’est que partie remise pour les prochains camps ! (je compte bien me venger notamment sur le NaNo !).

Newsletter

Le vrai but de ce billet était de parler de la newsletter mensuelle que je viens de mettre en place. La première partira courant mai si tout va bien, courant juin au pire. Le but est d’y résumer toutes mes publications du mois, que ce soit sur ce blog ou ailleurs, les bonnes ou mauvaises nouvelles s’il y a lieu, et parfois l’avancement de mes gros projets.

Enfin, quand le temps me le permettra, j’y joindrai une courte nouvelle !

Le design est fort peu engageant pour le moment, mais j’y remédierai quand je rentrerai le 6 mai du gros déplacement qui commencera demain soir ! En attendant, je retourne à mes costumes et à mes écrits !

L’inscription à la newsletter est accessible depuis le menu, tout à droite !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

4ème Tournoi des Nouvellistes – Demi-finale

1280_800_20091227011156694591

Les votes sont ouverts depuis très tôt ce matin pour cette seconde demi-finale du 4ème Tournoi des Nouvellistes organisé sur le blog de Nouveau Monde. Ma nouvelle Éradication y affronte Le dernier combat, de Eric Colson.

Comme pour les matchs précédents, le vote du public comptera pour 50 % dans la note finale ; le vote du jury viendra compléter la note. Je suis toujours aussi mauvaise pour les résumés, je vous remets donc celui que j’avais fait la dernière fois :

Éradication est une nouvelle Fantasy qui se passe dans un futur post-apocalyptique, sous terre. Là, l’humanité y a débuté une guerre inhabituelle pour l’accès à une nouvelle ressource. Éradication raconte l’histoire de Tzein, un soldat d’une des grandes cités humaines.

Éradication est une nouvelle qui me tient à cœur, car malgré les défauts qui ont été souligné pendant les précédents matchs et qui me permettent de progresser, elle réunit deux thématiques qui me tiennent à cœur : un monde détruit où il faut tout reconstruire tant bien que mal et le Petit Peuple. C’est ma deuxième nouvelle qui rassemble ces deux thèmes. La première est actuellement soumise à un AT, mais je pense bientôt pouvoir la partager ici !

Je n’exclus pas de développer une suite à cette nouvelle, ou quelque chose de plus long et plus construit !

En attendant, vous me feriez un plaisir extrême en prenant le temps d’aller lire les deux nouvelles et voter pour celle que vous avez préférée !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!