Tournoi des Nouvellistes – Quart de finale

Voilà, un mois après les huitièmes de finale, ma nouvelle Éradication entame aujourd’hui son quart de finale contre Faim de Richard Mesplède !

Le principe est toujours le même, les deux nouvelles sont en ligne pour une semaine : vous avez jusque vendredi prochain, 23h59, pour aller les lire et voter pour celle que vous avez préférez (et même commenter si vous avez le temps, ça fait toujours plaisir !) ! A la fin, ce sera la moyenne entre les votes du public et les votes du jury qui déterminera qui passera en demi-finale !

Éradication est une nouvelle Fantasy qui se passe dans un futur post-apocalyptique, sous terre. Là, l’humanité y a débuté une guerre inhabituelle pour l’accès à une nouvelle ressource. Éradication raconte l’histoire de Tzein, un soldat d’une des grandes cités humaines.

Encore une fois, n’hésitez pas à laisser un commentaire ici ou là-bas, ce sont les retours qui permettent le plus de progresser !

Je retourne à mes affaires, dimanche soir je ferai sans doute un bilan de cette première semaine de camps d’écriture !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Flattr, calligraphie et préparation aux camps

Me revoilà déjà avec quelques (brèves) nouvelles !

flattr2

Tout d’abord, je viens de m’inscrire à Flattr, et vous trouverez désormais le bouton correspondant à la fin de chacun de mes articles/textes/pages ! Flattr, c’est un système qui permet de devenir mécène des artistes que vous aimez et appréciez, à votre échelle, avec vos moyens. En résumé, lorsque vous vous inscrivez, vous pouvez déterminer un montant qui sera versé chaque mois automatiquement dans votre porte-monnaie Flattr. C’est vous qui choisissez, ça ne changera pas sans que vous y touchiez ! Ensuite, et bien lorsque vous voyez une oeuvre qui vous plaît, vous pouvez lui offrir un Flattr (un peu comme les Like de Facebook). A la fin du mois, le montant de votre porte-monnaie est réparti équitablement entre les artistes auxquels vous avez offert un Flattr ! La société prélève 10 % de commission, ce que je trouve raisonnable pour faire tourner la plateforme, qui propose un réel intérêt.

En ce qui me concerne, le but de m’inscrire sur Flattr n’est pas d’espérer en vivre, loin de là, j’ai déjà une activité professionnelle où je m’épanouis pleinement. Néanmoins, j’ai décidé de donner mon maximum cette année et de parvenir à atteindre un certain nombre d’objectifs (finir un recueil de nouvelles, écrire 365 drabbles, finir Projet 2 pour le soumettre à l’édition, commencer à me faire reconnaître…). Tout cela a et aura un coût, minime à mon échelle, mais tout de même (encre, papiers, enveloppes, frais postaux…), et peut-être que le système de Flattr peut me donner un mini coup de pouce !

Et personnellement, dès le mois prochain, je mettrai une petite somme sur mon propre porte-monnaie pour pouvoir soutenir, à mon échelle, les artistes dont j’apprécie le travail !

Dans un registre différent, j’ai eu l’immense bonheur de participer hier à mon premier cours de calligraphie. Cela faisait des années que cela m’attirait sans que je me penche vraiment sur la question, c’est chose faite grâce à une très bonne amie ! J’ai maintenant mon cahier de travail, et je ne me lasse pas de regarder la première page, le début d’un long apprentissage passionnant !

calligraphie

Et dernière chose : aujourd’hui, c’est décidé, je m’aménage dans mon atelier mon coin « écriture intensive » en guise de préparation aux camps qui approchent !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Les Camps d’avril

logo_printemps

Le top départ des camps d’écriture auxquels je participe en avril sera donné dans six jours et c’est le moment de revenir sur les objectifs !

Vu la masse de travail que j’aurai à faire pendant cette période, j’ai revu mes objectifs très légèrement à la baisse, et le total tournera plus autour de 45 000 mots (25k pour le camp NaNo et 20k pour le camp de l’Allée). Je me concentrerai sur mes projets 1 et 2 comme annoncé, et au mois de mai, je me pencherai sérieusement sur mon projet 3 (pour le moment, je le laisse mûrir un peu dans un coin de mon esprit).

Après une dizaine de jours un peu mous côté motivation et écriture, je viens de reprendre un peu les choses en main : ce mois-ci, en plus des camps, il y a trois appels à texte auxquels j’aimerais répondre ! J’ai mon idée de base pour les trois, reste à définir un peu mieux le scénario et les personnages de chacun. Et cette fois-ci, pas question de me laisser prendre de court par le temps qui passe à une allure incroyable, je compte bien avoir le temps de les travailler plus que d’habitude (et nous verrons ce que ça donnera… !).

En attendant, histoire de pouvoir travailler au mieux les scénarios, je fouille, je fouille le net à la recherche de conférences et je suis tombée sur ce cours magistral de Yves Lavandier qui m’a complètement absorbée pendant une heure et que je m’apprête à regarder à nouveau pour bien tout enregistrer. Et si vous avez un peu de temps devant vous, je vous le recommande !

Pour conclure ce billet, je vais me fixer mes objectifs pour les six jours restants avant le début des camps : effectuer le travail préparatoire nécessaire pour me plonger dans projets 1 et 2 dès le lancement (autrement dit, relecture des fiches personnages, des intrigues, des chronologies, des fiches peuples…) !

Flattr this!

Parution d’Absinthe #12

Depuis hier midi, c’est séance sur séance intensives de travail pour la conception des prochains spectacles, mais là, on fait une pause, et j’en profite pour écrire ce petit billet, juste pour annoncer que ma nouvelle Les Autres vient de paraître dans le numéro #12 d’Absinthe ! Voilà un court résumé :

L’humanité a échoué, mais des créatures venues des étoiles ont volé à son secours. Bien des années après, Kerr embarque sur l’un de leur vaisseau pour un échange culturel et diplomatique.

Oh, et puis au passage, j’ai dépassé les 70 drabbles ! Bientôt les 100 ! Bientôt le tiers de l’année aussi tout est relatif, je sais…). C’est assez étrange, c’est une façon plutôt inhabituelle de se rendre compte à quel point le temps passe vite !

J’ai également commencé une série de textes, toujours selon le principe de l’Atelier des Défis de l’Allée des Conteurs, mettant en scène mon détective lutin : Pavel Erkum ! Pour le moment, je tâtonne, je lui crée son entourage, son histoire, son univers à travers ces défis, mais je lui prévois quelques autres aventures à venir ! Je compte me repencher très bientôt sur les Chroniques de Kirkima Latross, puisque mes déplacements professionnels vont recommencer et que je vais pouvoir exploiter le concept que j’avais créé : une photo, une aventure.

Flattr this!

Camps d’écriture

533424CampNaNo2014

Le mois d’avril arrive, et avec lui deux camps d’écriture auxquels je compte bien participer pour enfin me replonger dans mes gros projets en cours (ça sera aussi l’occasion d’en parler un tout petit peu ici, qui sait !). Appelons-les pour le moment Projet 1 et Projet 2. Je n’ai pas retouché à Projet 1 depuis la fin du Christmas Camp de l’Allée des Conteurs, et je peine à continuer à avancer sur Projet 2 que j’ai entamé le mois dernier (mettons de côté Projet 3 et Projet 4…).

Ces deux camps d’écriture, je les attend avec une certaine impatience depuis la fin du dernier. Il n’y a pas à dire, un objectif et une échéance, il n’y a rien de mieux pour me motiver ! Il y aura bien-sûr l’un des célèbres Camp NaNoWriMo, le petit frère du NaNoWriMo, où on peut fixer son objectif (aucune obligation de viser le 50 000 mots pour le coup), mais il y aura aussi le Camp Fleur d’Encre de l’Allée des Conteurs, où l’on peut là aussi choisir son objectif.

Histoire de ne pas « tricher » et de compter les mêmes avancées pour les deux projets, je compte bien dédier le Camp NaNo à Projet 1 et le Camp Fleur d’Encre à Projet 2. Je n’ai pas encore fixé les objectifs, ça dépendra de ce qu’il est possible de faire sur le camp de l’Allée, mais dans l’idée, j’aimerais que le total tourne aux alentours des 50 000 mots.

Plus de détails quelques jours avant le top !

Flattr this!

Tournoi des Nouvellistes

De retour d’une petite semaine de déplacement professionnel, je peux annoncer que ma nouvelle a passé les huitièmes de finale du 4ème Tournoi des Nouvellistes organisé sur le blog de Nouveau Monde ! Elle sera donc en quart de finale la semaine du 5 avril (je ne manquerai pas de le rappeler le moment venu) !

Cette première semaine m’a permis de recevoir un bon nombre de commentaires et d’encouragements, qui vont m’aider à continuer sur cette voie, et à éventuellement reprendre cette nouvelle une fois le tournoi terminé !

Pour le moment, je suis en train de finaliser une nouvelle dont le contexte me tenait à cœur, son personnage principal se prépare d’ailleurs à vivre une nouvelle aventure dans mon esprit. Je n’en dis pas plus pour le moment, j’espère juste qu’elle aura un accueil favorable !

J’ai eu du mal à tenir le rythme que je m’étais imposé, et je venais à peine de fête ma cinquantaine de drabble par jour que je n’arrivais plus à tenir le coup. Je vais essayer de rattraper mon petit retard dans la journée, mais il va falloir que je trouve une solution pour tenir le défi quand je suis en déplacement (ce qui va arriver de plus en plus souvent à partir de la fin du mois…).

Sinon, de passage dans une boutique de Lyon, j’ai craqué pour quelques recueils de nouvelles, et j’ai commencé par attaquer Cher Jupiter, de Isaac Asimov. J’avais déjà commencé le cycle Fondation, qu’il faut absolument que je trouve le temps de finir, et je retrouve cet auteur avec un plaisir immense ! Je suis tombée amoureuse pour le moment de Pauvres Imbéciles, qui est vraiment courte et extrêmement efficace et porteuse d’un message fort. Cette lecture me conforte aussi dans l’idée qu’une nouvelle ne doit pas nécessairement faire plusieurs pages (je doutais jusque là sévèrement de mon projet autour du thème Personnages Légendaires au quotidien, dont les textes sont très courts également).  Je n’ai pas la prétention d’égaler Aasimov, loin de là (et puis quoi encore ?), mais quand même, du coup, je ne désespère pas de réussir à produire un jour un recueil de nouvelles qui tient la route !

Flattr this!

Anthologie de Noël des Éd. P’tit Golem

L’anthologie de Noël des Éditions P’tit Golem est sortie ! Au milieu des sept autres nouvelles sélectionnées vous trouverez la mienne, Les Esprits des bois, qui est une autre porte ouverte sur mon imaginaire dont je suis vraiment très fière. Mon conte de Noël très personnel.

Je découvre aussi le plaisir de voir mon nom figurer aux côtés de celui de personnes dont j’ai découvert le travail récemment et dont je continue à découvrir l’univers un peu chaque jour, et c’est un sentiment bien agréable de voir ma nouvelle ainsi sélectionnée et publiée aux côtés des leurs !

Et je suis heureuse de pouvoir annoncer au passage que ma nouvelle Les Autres sera au sommaire du numéro d’Absinthe à paraître ce mois-ci !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Tournoi des Nouvellistes

Le moment tant attendu depuis l’annonce des participants en janvier est enfin arrivé : ma nouvelle Éradication est en lice pour le septième huitième de finale du Tournoi des Nouvellistes organisé sur le blog de Nouveau Monde ! Elle affronte jusque vendredi soir 23h59 La Légende du loup rouge d’Emmanuel Delporte. N’hésitez pas à aller lire les deux textes et à voter pour celui qui vous plait le plus (ça ne nécessite aucune inscription) !

J’écris ce court article depuis mon téléphone donc je ne peux malheureusement pas m’étendre sur le sujet (pourtant, il y a à dire !), mais j’y reviendrai dès que j’aurai accès à mon ordinateur !

Du coup, je me contenterai d’un bref résumé d’Éradication :

Dans un monde reconstruit de toutes pièces dans les profondeurs terrestres, un soldat lutte entre son sens du devoir et ses sentiments.

C’est un texte de Fantasy et je ne sais pas si ce résumé donnera envie de lire cette nouvelle, mais en tout cas, c’est un univers bien à moi qui donne une bonne image de mon imaginaire !

FacebookTwitterGoogle+Google GmailBufferPocketPinterestOutlook.comPrintWordPress

Flattr this!

Quelques news

Je crois que j’avais promis quelque part de ne pas faire de bilan toutes les dizaines, mais tant pis… : je viens d’écrire mon cinquantième drabble, et j’ai décidé de le fêter. Parce que ces derniers temps ça devient plus difficile, et j’attaque « l’effort d’endurance ». Je trouve moins facilement une idée originale pour chacun d’entre eux, j’ai l’impression de tourner en rond, je m’essouffle… C’est donc maintenant que le vrai défi commence (surtout maintenant que le travail reprend de plus belle du point de vue professionnel) !

Malgré tout, en les parcourant tous, j’en ai trouvé certains qui me donnaient enfin de développer un peu plus les idées jetées en une centaine de mots, et je pense que je me lancerai bientôt dans une série de textes à partir de mes « Un jour, un drabble » !

En parlant de série de textes, j’ai écrit hier le dernier de ma série « Personnages légendaires au quotidien », et je crois que le bilan est plutôt positif ! Les seize textes ont tous été rédigés dans le cadre de l’Atelier des Défis (bon, sauf le tout premier) de l’Allée des Conteurs, et de mémoire, j’ai réussi à mettre en scène le Lapin de Pâques, le Père Noël et ses lutins, Baron Samedi et Maman Brigitte, Coyote, une Selkie, les Margotines, le Bonhomme Sept-heures, le Marchand de sable avec son ange et son démon, l’Ijiraq et sa réunion de croque-mitaine de tout horizon (Jan del Gel, Sarramauca, le Couche Huit-Heures, Boogeyman et Chausse-Vieille), la Petite Souris et la Fée des dents, Merlin et Viviane, Morosko, l’Ankou, une famille Krampus, un père guerrier-jaguar et son fils, un Draugar… Et je crois que la liste est complète.

J’ai commencé à en réécrire certains, ceux qui me plaisaient le plus, pour en faire un recueil de courtes nouvelles. J’en ai encore quelques-uns en stock, mais j’ai un stock encore plus important d’idées et d’envie pour un autre thème (qui ne dépareillera pas trop) : les créatures mythologiques et légendaires. Cette liste-là comprendra également quinze textes, mais je ne la réaliserai pas dans le cadre de défis, elle viendra donc au compte-goutte au fil de mon inspiration (mais essayons de tenir une par semaine ?).

Parallèlement à tous ces petits textes et ces petits défis, j’avance sur mes quelques projets plus conséquents petit bout par petit bout, je travaille notamment sur une nouvelle SF (et c’est dur… même si j’adore, ce n’est pas le genre vers lequel je me tourne le plus naturellement pour écrire et je n’en maîtrise pas forcément les standards… … même si je ne pense pas que les standards soient d’une importance capitale en fait) que j’espère pouvoir proposer d’ici fin mars à un appel à textes !

Flattr this!

Absinthe #11

Le dernier numéro d’Absinthe est sorti hier soir. Février étant le mois de la Saint-Valentin pour beaucoup de monde (personnellement, pour moi, c’est le mois des crêpes, chacun ses raccourcis !), ce numéro est dédié à la romance sous toutes ses formes.

1623695_415415725271170_1018782521_n

La nouvelle que j’avais écrite spécialement pour cette occasion a été retenue, La Grande Illumination figure donc au sommaire de ce Absinthe #11  ! Je n’ai pas cherché à faire compliqué, même si la Saint-Valentin n’est pas vraiment une journée spéciale dans mon monde, je reste une grande adepte de la romance pour la romance, et même si j’essaie dans mes écrits de ne pas en faire le centre des histoires que je veux raconter, une fois de temps en temps ne fait clairement pas de mal et j’ai pris énormément de plaisir à me laisser aller à rêver et à écrire cette nouvelle.

Je ne savais pas vraiment ce qu’elle valait cela dit, et je suis vraiment heureuse qu’elle ait été retenue pour figurer au sommaire de ce numéro d’Absinthe. Ce ne sera pas ma dernière participation, loin de là, j’ai déjà répondu à l’appel à textes pour le prochain numéro, et je ne compte pas m’arrêter là !

Je vais profiter de ce billet pour annoncer qu’une autre de mes nouvelles, Les Esprits des bois, a été retenue pour figurer dans le recueil spécial Noël des Editions P’tit Golem ! Ce texte-là a énormément de valeur pour moi pour diverses raisons, et je suis vraiment touchée qu’il ait été retenu. Ces esprits des bois dont ils parlent ont d’abord été créés pour un spectacle qui est en cours de conception, et cette nouvelle m’a permis de les mettre en scène exactement comme je les imaginais ! C’était aussi l’une des toutes premières nouvelles que j’écrivais, et le premier appel à textes auquel je répondais. La parution de ce recueil aura donc une très grande charge symbolique !

Je ne vais pas m’étendre plus sur les dernières nouvelles sinon cela risque vite de devenir indigeste, et je vais retourner me pencher sur mes différents travaux en cours !

Flattr this!