Semaine 3 : La Nuit du détective

50517227_1176586162494745_3939761062395510784_n

Bien installé dans le lourd fauteuil de cuir, le lutin croise les jambes. C’est le moment qu’il préfère : il vient de résoudre une nouvelle affaire et il va se faire un plaisir de dévoiler comment. Mais surtout, il va ménager son suspense.

 

— Dès le début, j’ai su que ce n’était pas le sous-directeur, contrairement à ce que l’inspecteur Bergamote ici présent suspectait.

— Erkum, je vous préviens, venez-en au fait, je n’ai pas de patience ce soir, il est tard, je suis épuisé par les dernières nuits au commissariat. 

 

Le détective lutin hoche la tête avec compréhension. L’inspecteur est un bon ami : il décide finalement de faire court, même si cela le prive d’un plaisir certain. Il se lève et commence alors à faire les cent pas dans la pièce.  Ça n’a pas été une affaire si évidente. Le coupable a fait preuve d’une grande ingéniosité, mais il s’est trahi par deux fois au cours de la soirée.

 

— Lord Baternël, dit finalement le lutin en désignant le maître des lieux d’un geste de la main théâtral. 

 

Ce dernier pâlit, et pour cause : c’est tout de même d’un meurtre dont on parle ! 

 

— Comment avez-vous su ? demande leur hôte en se mettant sur la défensive.

— Simple talent d’observation, répond le lutin. Inspecteur Bergamote : arrêtez cet homme.

— Vous ne trouvez pas que vous en faites un peu trop, Erkum ?

 

L’inspecteur le regarde, un sourcil haussé, tout en reprenant une coupe de champagne. Le lutin sourit d’un air coupable. Il doit admettre qu’il s’est un peu laissé emporté par l’ambiance. C’est bien la première fois qu’il accepte de participer à une soirée jeu-enquête, et il ne s’attendait pas à s’y amuser autant. Finalement, il est bien content de ne rien avoir eu de mieux à faire pour célébrer la nouvelle année…