Tournoi des Nouvellistes

De retour d’une petite semaine de déplacement professionnel, je peux annoncer que ma nouvelle a passé les huitièmes de finale du 4ème Tournoi des Nouvellistes organisé sur le blog de Nouveau Monde ! Elle sera donc en quart de finale la semaine du 5 avril (je ne manquerai pas de le rappeler le moment venu) !

Cette première semaine m’a permis de recevoir un bon nombre de commentaires et d’encouragements, qui vont m’aider à continuer sur cette voie, et à éventuellement reprendre cette nouvelle une fois le tournoi terminé !

Pour le moment, je suis en train de finaliser une nouvelle dont le contexte me tenait à cœur, son personnage principal se prépare d’ailleurs à vivre une nouvelle aventure dans mon esprit. Je n’en dis pas plus pour le moment, j’espère juste qu’elle aura un accueil favorable !

J’ai eu du mal à tenir le rythme que je m’étais imposé, et je venais à peine de fête ma cinquantaine de drabble par jour que je n’arrivais plus à tenir le coup. Je vais essayer de rattraper mon petit retard dans la journée, mais il va falloir que je trouve une solution pour tenir le défi quand je suis en déplacement (ce qui va arriver de plus en plus souvent à partir de la fin du mois…).

Sinon, de passage dans une boutique de Lyon, j’ai craqué pour quelques recueils de nouvelles, et j’ai commencé par attaquer Cher Jupiter, de Isaac Asimov. J’avais déjà commencé le cycle Fondation, qu’il faut absolument que je trouve le temps de finir, et je retrouve cet auteur avec un plaisir immense ! Je suis tombée amoureuse pour le moment de Pauvres Imbéciles, qui est vraiment courte et extrêmement efficace et porteuse d’un message fort. Cette lecture me conforte aussi dans l’idée qu’une nouvelle ne doit pas nécessairement faire plusieurs pages (je doutais jusque là sévèrement de mon projet autour du thème Personnages Légendaires au quotidien, dont les textes sont très courts également).  Je n’ai pas la prétention d’égaler Aasimov, loin de là (et puis quoi encore ?), mais quand même, du coup, je ne désespère pas de réussir à produire un jour un recueil de nouvelles qui tient la route !

Flattr this!

No Comments

Post a Comment