De quoi parle L’Éveil de l’Ombre ?

avril 9, 2020

De quoi parle L’Éveil de l’Ombre ?

avril 9, 2020

Quand on veut présenter un livre, répondre à la question “de quoi ça parle ?”, on est souvent tenté de parler du résumé, des personnages, de ce qu’il va leur arriver. Et ça fonctionne, bien-sûr, puisque ce sont justement les personnages et leurs péripéties qui vont accrocher ou non.

Il y a cependant une autre façon d’aborder cette question, que j’aime de plus en plus : les thèmes. Quels sont les thèmes évoqués, explorés et traités dans une histoire ? De quelle façon ? Pourquoi ?

Mes thèmes favoris

Depuis plusieurs années, j’ai un thème de prédilection, qu’on retrouve presque partout, d’une façon ou d’une autre : le rapport entre l’Homme et la Nature.

Je crois qu’avec mon défi Bradbury, j’ai eu l’opportunité de l’explorer à toutes les sauces, et je le ferai encore avec d’autres projets à venir.

Pourtant, pour L’Éveil de l’Ombre, ce n’est pas du tout le thème central. Il n’y apparaît même presque pas, en fait.

Le cas de L’Éveil de l’Ombre

Comme je l’expliquais dans La Genèse de L’Éveil de l’Ombre, pour ce projet, j’ai voulu écrire ce qui me faisait plaisir sans me prendre la tête. Sans me pencher sur mes thèmes préférés, sans chercher à faire original.

Je n’avais donc aucun thème précis en tête quand je l’ai mis sur pied, quand je l’ai détaillé, quand j’ai déroulé l’histoire.

Puis j’en suis venue tout de même à me demander quels étaient les thèmes abordés ? Quel était le principal ?

C’est au détour d’une conversation avec l’une de mes bêta-lectrices que je m’en suis rendue compte, et j’ai été agréablement surprise, parce qu’il s’agissait malgré tout d’un thème qui me tient énormément à cœur, même si je n’en avais pas encore fait mon cheval de bataille dans mes projets littéraires.

Ce thème, c’est celui de la sororité, de la puissance de l’amitié et de la solidarité entre femmes, et de l’importance de ce lien.

À travers Jill et Betty, puis, plus tard, à travers les personnages qui apparaîtront dans le tome 2, j’explore ce thème, qui est central bien plus que les romances. Qui les efface, même, ou qui les effacera par la suite, j’espère.

Pourquoi j’en suis fière ?

Comme dit plus haut, c’est un thème qui me tient à cœur dans la vie de tous les jours.

J’ai beaucoup pensé quand j’étais plus jeune que j’aimais mieux être amie avec des garçons, puis des hommes, parce que c’était plus simple, plus direct, sans chichi.

J’avais intégré qu’entre femmes, c’était surtout la compétition qui existait, l’hypocrisie, etc.

Vous la connaissez, cette image “humouristique” qui présente un groupe d’hommes et un groupe de femmes en train de se saluer puis de s’insulter ?

Les hommes s’insultent pour saluer un ami, puis une fois qu’il s’en va, ils disent du bien de lui. Les femmes se saluent en se disant des mots d’amour, puis quand l’une d’entre elles s’en va, elles l’insultent et la dénigrent.

J’avais parfaitement intégré cette vision des choses, malgré le fait que j’aimais très fort mes amies.

Puis à l’université, j’ai découvert la véritable puissance de l’amitié entre femmes. Et j’ai peu à peu revu ma copie jusqu’à me rendre compte qu’en vérité, cette amitié est puissante. Et qu’en fait, il n’y a pas un comportement spécifiquement masculin et spécifiquement féminin. Des hypocrites et des gens sincères, il y en a partout, indépendamment du genre.

Et je pense que les femmes ont besoin de pouvoir se retrouver entre elles, de pouvoir se soutenir, de pouvoir se rendre plus fortes, de pouvoir s’encourager.

Alors je suis fière que ce soit le thème qui me soit venu naturellement au moment où j’ai le plus eu envie de me faire plaisir.

Ça rattrape un peu un de mes défauts quand je travaille la création de mes personnages, mais ceci est une autre histoire, et j’y reviendrai dans un prochain article ! :)

En attendant, je vous remercie de votre attention jusque là et je vous souhaite une belle journée !

>> PS : pour me suivre plus facilement et être sûr•e de ne rien rater, vous pouvez vous inscrire à ma newsletter ! <<

Aucun commentaire

Laisse un commentaire

×